Ateliers Paris web 2016 - Mon compte rendu 06/10/2016

Pour la 5ème année de suite je me suis rendu aux ateliers Paris Web. Je n'ai malheureusement pas encore eu l'occasion de participer aux conférences organisées les deux jours précédent les ateliers du samedi, mais je profite du live et des vidéos à disposition pour visionner celles-ci.

Ce n'est donc pas des conférences que nous allons parler mais bien des ateliers. Qui dit atelier dit travaux pratiques ! Et oui, même le samedi il faut travailler, il est donc préférable de venir accompagné de son PC (prévoir une multiprise si possible). Pour moi, participer à ces ateliers permet de faire de la veille d'une façon différente, en plus on y croise plein de gens sympas sans oublier le staff qui fait un super boulot.

Petit conseil, à titre personnel j'aime être au premier rang. Non pas pour faire mon premier de la classe, mais cela offre une meilleure audition et visibilité sur l'orateur. Mais, je ne suis pas le seul dans ce cas. Je vous invite donc à prendre place dans les salles une dizaine de minutes avant le début de l'atelier. Et pour les accrocs au café, vous avez largement le temps de passer chercher votre boisson préférée et de vous rendre dans la salle, pas de panique !

Une autre chose qui peut faciliter votre organisation de cette journée est de regarder le planning avant le jour J et de faire votre choix. Pensez à bien regarder sur le site de Paris Web, certains ateliers ont besoin de logiciel particulier sur votre machine (git par exemple). Installer ces logiciels en avance vous fera gagner du temps, et permettra de profiter à 100% de l'atelier.

Bref, assez parlé de mes astuces je suis ici pour faire un rapide compte rendu de ma journée. Je vais donc passer en revu les 3 ateliers auxquels j'ai participé.

N°1 - Réaliser un jeu avec PhaserJS (Pierre Chabiland et Alvin Berthelot)

9h30, quoi de mieux pour commencer la journée (après 2h30 de voiture) que du javascript. Le but de l'atelier et de suivre une série d’énoncés pour arriver à faire tourner un casse brique sur son navigateur. Pour cela nous avons utilisé le framework PhaserJS, un outil permettant de créer des jeux en html5. Pour ceux qui connaissent un peu javascript, il est très simple en s'appuyant sur la documentation de Phaser d'arriver à mettre en place les fonctionnalités rapidement. De plus celui-ci intègre déjà beaucoup de fonctionnalités indispensable pour la réalisation d'un jeu. L'exercice de l'atelier étant disponible sur git, il était très simple pour les retardataires de switcher de branche pour sauter une étape et voir la solution afin de comprendre pas à pas la mise en place du casse brique. Ce fut une très bonne découverte qui m'a donné envie de refaire ma page 404 avec Phaser, affaire à suivre.

N°2 - Git is choupi (Guillaume Turri et Agnès Haasser)

Après le repas direction un atelier sur git. J'utilise déjà git au travail sur le dev de certains projets mais, je pense pouvoir en apprendre encore sur cet outil très puissant une fois maîtrisé. Malheureusement pour moi je n'ai rien appris durant cet atelier, pour autant celui-ci était très intéressant et offrait de bonnes bases sur git. Le tout sans pour autant effrayer les participants grâce à des explications claires et des exemples concrets. Un atelier, qui je pense a permis de rassurer les personnes réticentes devant les termes 'pull request', 'push', 'merge', 'checkout', ect.

N°3 - Tripotage de Flexbox (Raphaël Goetter)

Terminons la journée avec un atelier présenté par Raphaël Goetter, une pointure en CSS. Et ça tombe bien car le dit atelier va parler de CSS, plus précisément de la puissance de flexbox et de ses applications. J'ai pas mal entendu parler de flexbox ces derniers temps, notamment avec la sortie prochaine de Bootstrap 4 qui utilisera ce dernier pour son système de grid. C'est donc à l'aide de plusieurs exercices que nous avons pu tester flexbox en direct sur des exemples concrets. Les exercices n'ont pas été choisis au hasard et nous mettent en situation face à des problèmes rencontrés courament en CSS. Entre chaque exercice nous avons le droit à des infos via des slides pleines de sous-entendus ("Tripotage de flexbox" accompagné de la photo d'une banane). De très bons exemples qui nous on fait découvrir la facilité à résoudre des soucis en utilisant flexbox.

Bilan de cette journée, positif comme tous les ans. Petit bémol, chaque année quand j'arrive il n'y a plus de t-shirt à ma taiile. Cette année j'était donc le premier à me présenter, mais malheureusement pour moi il ne restait que des T-shirt pour femme. Mais ce n'est pas grave, je n'y vais pas pour ça. Et puis je retenterai ma chance l'an prochain. Je vous donne donc rendez-vous fin 2017 à Paris Web !

Petit plus pour l'année prochaine : Raphaël ayant participé à l'atelier git, j'espère qu'il aura bien retenu la leçon et nous donnera un git clone plutôt qu'un zip. Car à Paris Web, que l'on soit participant, orateur ou staff il y'a toujours quelque chose à apprendre.